Le 4ème prix (2.000 €) de la quatorzième édition du concours « Initiative au féminin » a été attribué à Keiko Dujo pour la création de « Bento Time », foodtruck japonais à Besançon (25).

Keiko Dujo est japonaise, habitant en France depuis 10 ans. Après avoir travaillé pendant des années pour des employeurs divers et variés, elle a eu envie de se mettre à mon compte. Elle dispose d’une solide connaissance et maîtrise de la cuisine japonaise. Cette connaissance a été complétée par un CQP Commis de cuisine de janvier à mars 2019.

Les barrières culturelles et administratives, sans compter la langue, ne l’ont pas empêché d’aller jusqu’au bout et de concrétiser son projet.
Son parcours professionnel, lors de son arrivée en France en 2009, a été bouleversé : d’un poste à responsabilité dans une entreprise de négoce international à Osaka, elle s’est retrouvée sans emploi en France avec deux petites filles (3 ans et 8 mois) à élever.

Elle n’a pu recommencer à travailler qu’en 2012, 3 ans après son arrivée en France, pour être aide cuisinière dans un restaurant japonais. Cette longue période à rester à la maison avec les enfants, puis un fort sentiment de déclassement à son retour à la vie active, l’ont fortement motivé à « prendre sa revanche » pour retrouver une position sociale correcte, avec un statut qui peut être considéré comme enviable, celui de gérante.
En créant ce projet, elle souhaite démontrer qu’être une femme, de nationalité et donc de culture étrangère, n’est pas un frein à l’entreprenariat, bien au contraire. Elle pense être capable, et souhaite fortement, apporter une part de la culture de son pays (le Japon) en France, en proposant quelque chose d’inédit, en l’occurrence des plats japonais autres que des sushis, à Besançon.

Considérant son projet, le foodtruck « Bento Time » est un OVNI en Franche Comté. En effet, qui pense restauration japonaise pense quasi automatiquement aux sushis. Or, il serait fortement réducteur de considérer que la cuisine japonaise se résume aux sushis.

« Bento Time » est un foodtruck japonais qui s’installera à divers emplacements, à Besançon le midi (zones d’activités, abords du domaine universitaire de la Bouloie) et dans les communes du Grand Besançon le soir, et ce, du lundi au vendredi.

L’autre intérêt de « Bento Time » réside dans ses plats : les bento (plateaux repas) et donburi (bols de riz surmontés d’une garniture). Il est possible de décliner la quasi-totalité des mets japonais dans ces plats. Ainsi, sa proposition de plats change chaque semaine. D’une semaine sur l’autre, les clients n’auront jamais la même chose à manger, cela peut les inciter à revenir régulièrement la voir.

Enfin, elle ne néglige ni l’aspect local de son approvisionnement en matières premières (viande de porc produite à La Ferme du Bout du Bois à Fontain, Truite venant des Piscicultures Cote, à Bonnevaux-le-Prieuré…), ni le développement durable, car l’essentiel de ses boites repas sont fabriquées en bagasse (fibres de canne à sucre), 100 % compostables et bio dégradables.

Keiko Dujo a bénéficié du soutien de BGE Franche-Comté, France Active Franche-Comté et Initiative Doubs Territoire de Belfort. Elle a obtenu un prêt d’honneur Initiative de 6.000 € ainsi qu’une avance remboursable investissement de 12.250 €

Keiko DUJO – BENTO TIME – Foodtruck japonais – 4 rue de l’Orme de Chamars – 25000 Besançon – 07 66 63 77 99 – bentotimefr@icloud.com